@Facebook RyderCup Team Europe
France 🇫🇷

La Ryder Cup, le golf pour tous

Vous en avez surement entendu parler, la Ryder Cup a eu lieu chez nous, le week-end du 28 au 31 septembre 2018, à Saint-Quentin-en-Yvelines au sud-ouest de Paris. Elle vient de s’achever de la plus belle des manières : la victoire des Européens contre les Américains 171/2 à 101/2. À domicile, l’ambiance était au rendez-vous. Retour sur cette compétition majeure du golf, discipline qui a pourtant du mal à casser les stéréotypes d’une sport « vieux » et réservé aux riches.

Mais la Ryder Cup, c’est quoi ? Prenez un parcours à 18 trous, un green bien tondu, des bunkers et des points d’eau. Ajoutez-y les 12 meilleurs joueurs américains et européens. Complétez avec 270 000 supporteurs (et non de simples spectateurs) et vous avez devant vous la plus grande compétition de golf au monde. Tous les deux ans, l’Europe et l’Amérique s’affrontent chacun leur tour à domicile. Une fois aux États-Unis, une fois sur le vieux continent. Et depuis six éditions, l’Europe n’a pas perdu sur ses terres. Pour situer la compétition, la Ryder Cup est l’un des évènements les plus suivi au monde, après la Coupe du Monde de football et les Jeux Olympiques bien sûr. Les joueurs des deux continents s’opposent dans des matchs en double (matchs joués les deux premiers jours) et en simple (les matchs du troisième et dernier jour). Et le spectacle est au rendez-vous : les duels proposés sont de véritables combats et l’esprit d’équipe se ressent dans un sport plutôt individualiste. Chaque équipe peut également compter sur le soutien et les encouragements des supporteurs présents en nombre : 90 pays représentés à travers 270 000 fans qui n’ont pas hésité à donner de la voix, faire des clappings géants et se costumer pour soutenir leur équipe favorite.

 

Le tigre n’a pas sorti les griffes

Il était annoncé, il était l’attraction de cette 42e édition de la Ryder Cup. Tout le monde l’attendait. Même lui avait hâte de revenir sur le devant de la scène internationale. Pourtant, Tiger Woods n’a pas été à la hauteur de l’évènement. Le tigre comme on le surnomme n’a apporté aucun point à son équipe sur les 4 matchs qu’il a disputés. Une vraie désillusion. Le joueur américain a même avoué être l’un des « facteurs de la défaite des États-Unis ».

S’il était autant attendu, c’est parce que Tiger Woods est l’un des plus grands golfeurs de tous les temps. Depuis ses débuts en 1996, il a été n°1 mondial pendant 683 semaines cumulées (c’est l’actuel record) et vainqueur des plus grands tournois. Cependant, après avoir connu la grandeur, Tiger Woods a connu la décadence avec des affaires extra sportives et de nombreuses blessures. Cette saison, il retrouve le chemin de la victoire. Cette édition française de la Ryder Cup ne lui a pas réussi, sera-t-il de retour au niveau dans deux ans, aux États-Unis ? Rien n’est moins sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *